Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
 ↑  
Les usines et autres
Visites

 729138 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos

remblayage01.jpg

Le remblayage hydraulique consiste à combler les vides laissés par le déhouillage pour réduire au maximum la répercussion au jour des affaissements de terrain. On pratiquait le remblayage dans l'exploitation des veines de grande ouverture (3 à 4m) mais aussi lors de l'exploitation des staus. Les staus de protection étant des lieux non exploités pour préserver la nature du sous-sol sous des édifices importants situés au jour (églises, gares, usines, proximité du puits...). Le remblayage se faisait grâce à l'introduction de sable ou schistes fins dans la partie déjà exploitée de la veine.

Au jour, les terres calibrées du lavoir étaient déchargées dans des trémies qui alimentaient un transporteur. On additionnait dans une sorte d'entonnoir de l'eau, contenue dans des grandes bâches, à ces terres. Le mélange était envoyé dans une tuyauterie de gros calibre (150mm) dans le puits. La tuyauterie parcourait les voies, bowettes, bures pour arriver sur le chantier. En chantier, la zone à remblayer a été complètement isolée de la taille en cours par un système de barrages en bois. Des sacs de toile grossière renforcés par un grillage étaient cloués sur les panneaux. Au pied de la taille, le jointif qui limite le remblai de la voie de taille supporte tout le poids. Il est renforcé et poussardé.

Après concertation entre le fond et le jour, la lavée (mélange de terre et eau) est envoyée. Elle descend par gravité et jaillit dans la taille. Le vide se remplit. L'eau contenue dans les terres s'évacue filtrée par les sacs de toile tandis que les terres restent prisonnières de la zone à remblayer. On place ainsi 6 tonnes de terres en 6 heures en consommant 200m3 d'eau.

L'eau qui a servi à véhiculer les terres, chargée de fines particules, est pompée, remontée grâce aux albraques puis renvoyée dans la bâche pour être réutilisée.

Ce système efficace n'était pas sans incidents. Un bouchon qui se forme dans le tuyau. Les produits refoulent au jour. Il faut démonter le tuyau morceau par morceau pour le nettoyer. L'éclatement du tuyau qui est fortement usé par les frottements de la lavée. Le panneau de remblayage qui se crève et envahit la voie de base. Il faut à chaque fois tout nettoyer et réparer.


Date de création : 04/11/2011 @ 22:21
Dernière modification : 23/08/2012 @ 13:55
Catégorie : Le fond - Le travail du mineur-Remblayage
Page lue 7943 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
78 Abonnés
Recherche
Recherche