En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

La crochette ou crochet de porion

La crochette

collection Meier Alain

On connaît cet outil sous plusieurs nom crochette, crochet, piolet voire piquette. Le nom semblait différent selon les régions. C’est l’outil par excellence du porion au fond. Il est le signe distinctif de la maîtrise et de la maîtrise supérieure.

collection Meier Alain


Ses usages sont multiples. D’abord, il servait à crocheter la veine pour en prendre des échantillons et cerner la qualité du charbon.

crochette lorraine

Musée de Harnes

En outre, la crochette fait 1 mètre avec des rivets espacés tous les 20 cm pour mesurer les avancements des tailles ou traçages. Le porion pouvait tenir son carnet pour noter l’avancement de l’abattage par mineur. Il ne faut pas oublier que la paye du mineur a longtemps été indexée sur la quantité abattue.

La crochette donnait aussi la possibilité au porion de vérifier la qualité du boisage ou des rails. En tapant dessus, rien qu’au son, il pouvait déterminer si le travail était correct.

2075001075_small_2

 photo collection Paillart André

Groupe de porions et de géomètres 1900. On peut voir les porions arborant leurs crochettes.

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 03/03/2010 14:17
Dernière modification : 20/08/2012 21:41
Catégorie : Le fond - Le matériel - du mineur
Page lue 14622 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !