On parle souvent de charbon ...

Quand on parle mines, on parle souvent charbon…

Quand on parle charbon, on parle mineurs… les visages noircis par le charbon. Il s’agit des gens qui travaillaient au fond, à l’extraction du charbon.

Mais pour que ces gens puissent travailler, il y avait les gens du jour…

Je suis issue d’une famille de mineurs. Charles, mon grand-père, ses frères Auguste et Prudent étaient mineurs de fond. Henri, mon père, son frère Guy étaient mineurs de fond. Luc, leur frère a travaillé à la cokerie.

Maman a travaillé aussi pour la mine comme trieuse, quelques années seulement car elle a arrêté pour élever mon frère ainé. De ces années passées au triage à la fosse 23 de Noyelles, il ne reste que des photos.

mariejo01.jpg

La maman de Marie-Josèphe est au centre de la photo

Et moi j’ai effectué ma carrière pour les houillères. Tout d’abord au centre ménager de Billy Montigny, de 1969 à 1976. J’étais une monitrice d’enseignement général : mathématiques, français un peu de science pour préparer les filles au CAP Arts ménagers et au CAP couture.

mariejo02.jpg

Dans un centre ménager

En 1976 on m’a proposé de rejoindre l’école des cadres de Sin le Noble où là j’ai eu des stagiaires adultes, en formation (piqueurs, électromécaniciens du jour) et en perfectionnement (pratique du français écrit, vie pratique). On intervenait aussi dans des entreprises extérieures.  C’est ainsi que je suis allée chez Pennaroya, Tudor…

En 1979, les centres de formation fond (Lens et Montigny en Ostrevent), l’école des cadres ont été regroupés avec le centre de formation jour de Oignies. J’ai alors rejoint Oignies, fait la connaissance de collègues du fond et des formateurs techniques du jour. J’ai alors continué à former des gens en formation courtes mais aussi en formation longue comme les piqueurs, les agents administratifs. Quand on a envisagé les reconversions, j’ai aidé des gens à passer le concours de surveillant pénitentiaire. Un grand plan de conversion pour EDF a été mis en place. Afin de pouvoir passer avec succès les tests de sélection, j’ai rafraichi les connaissances générales des futurs candidats... Une session de 5 semaines pendant laquelle il me fallait faire cours avec un collègue, mais aussi gérer les problèmes gestion (pointage et relation avec la gestion du personnel à Billy)

Si la récession s’annonçait pour le personnel, elle s’annonçait aussi pour nous formateurs. C’est ainsi qu’en mars 1989, j’ai rejoint l’ANGR, aujourd’hui ANGDM.

J’ai alors fait le tour de plusieurs services avant qu’on m’attribue la gestion des réclamations concernant l’application de la règlementation.

Marie-Josèphe DELVALLEZ, fille de Mineur

Employée des HBNPC

Mots-clés associés

Date de création : 15/10/2023 17:59
Catégorie : Livres, récits, témoignages... - Récits-Enfants de mineurs
Page lue 1064 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !