En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Les gaz

Les gaz de cokerie

Gazomètre de la cokerie de Lourches

La fabrication du coke dégage différents gaz. Une tonne de charbons gras 18-35% fournit 700 à 800 kg de coke, 3000 à 350c m3 de gaz, 30 à 35 kg de goudrons, 7 à 12 kg de benzol et 5 à 10 kg d'ammoniaque. Les trois derniers sont emportés avec les gaz (gaz brut) et il faudra en effectuer la séparation.

Le gaz est d'abord épuré de son goudron, du benzol et de l'ammoniaque (gaz épuré) . Il est composé d'un mélange d'hydrogène, de méthane mais aussi d'oxyde d'azote, d'éthylène, d'azote... Il sert pour l'éclairage, le chauffage mais surtout à alimenter le chauffage des fours à coke. Une autre partie était livrée à Gaz de France qui le répartit dans son réseau. Les cokeries du bassin NPC fournissaient en 1955 de 900000 à 1300000 m3 de gaz. Le gaz épuré est un mélange de gaz. Les différents constituants peuvent être séparés pour servir à la fabrication de produits chimiques, de matières plastiques. Le gaz réutilisé dans le chauffage des fours à coke est appelé gaz résiduaire.

extracteurs

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM


 

Mots-clés associés

Date de création : 25/09/2012 18:28
Catégorie : Les usines et autres - La cokerie
Page lue 11190 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !