En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 943702 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://mineurdefond.fr/data/fr-articles.xml

Joël, un mineur passionné

Joël SPETEBROOT est né le 9 juin 1954 à OUTREAU et n'a aucun lien familier avec la mine. Après avoir suivi une formation en soudure au FPA de LIEVIN, il trouve un poste d'ouvrier à SAINT POL SUR TERNOISE. Il se marie et vient habiter MÉRICOURT. A son poste, il a très vite des doutes sur l'avenir de l'entreprise qui l'embauche et répond à une annonce des Houillères qui recrutent des mineurs.

joel01.jpg

Joël deuxième en partant de la gauche Fosse 24/25 Estevelles

fosse 24/25

Il est embauché le 25 novembre 1975 (jour de la Sainte Catherine) à la fosse 24 d'ESTEVELLES comme creuseur-métreur. Il quitte la fosse 24 en 1989 six mois avant sa fermeture puis sera muté à la fosse 9 d'OIGNIES pendant 6 mois. Il sera reconverti dans le privé (les entreprises qui embauchent des anciens mineurs touchent des primes). Il travaillera dans une société à WINGLES pendant trois ans puis dix-sept ans chez Bosal (systèmes d’échappement pour les voitures) à ANNEZIN. Cette dernière entreprise fait faillite et Joël est licencié.

fosse 24/25 Estevelles

Il retrouve du travail pour deux ans ans à la commune de BOURS où il habite désormais puis pour un an à la commune de MAREST. Joël dit en parlant de l'univers de la mine : ̎'C’est un autre monde où existe une sacrée solidarité entre les hommes. Si j'avais pu continuer, je l'aurais fait. ̎ . Depuis son départ à la retraite, Joël entretient une véritable passion pour la mine et il est devenu un membre très actif de l’A.P.P.H.IM.

2014


Date de création : 29/12/2014 @ 10:12
Catégorie : Livres, récits, témoignages... - Récits-Rencontres
Page lue 4391 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Jipe le 06/01/2015 @ 15:21
Je fus embauché à la fosse Lemay en 1965, il est impossible de rester indifférent à ce métier qui nous prenait aux tripes. J'ai survolé en ULM la 24 d'Estevelles, je pourrais vous envoyer quelques images. J-P Mongaudon (A la lueur de nos lampes) 1988.



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
90 Abonnés
Recherche
Recherche