En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Les chantiers en plateures


 

On appelle chantier en plateures les veines de charbons quasi-horizontales dont l'inclinaison varie entre 0 et 25°.

Les mineurs creusaient d'abord deux galeries parallèles espacées de 200 m environ. Une des galerie est appelée voie de base et l'autre voie de tête. Ces deux galeries sont reliées entre elle par ce qui est appelé le front de taille. C'est par ce côté que l'on abat le charbon.

L'exploitation des ces plateures était d'abord au pic puis au marteau piqueur. Avec la mécanisation, les plateures ont été exploitées par des rabots ou des haveuses.



Les premières haveuses agissaient comme le rabot en faisant une saignée à la base de la veine qui s'effondrait dans le convoyeur blindé. Les haveuses à tambour vont elles rogner la veine sur toute sa hauteur.

Les tailles d'abord boisées ont été équipées d'étançons métalliques puis du soutènement marchant.


 


Date de création : 02/09/2011 @ 22:41
Dernière modification : 22/08/2012 @ 17:52
Catégorie : Le fond - Le travail du mineur
Page lue 10369 fois