La formation des cadres

La formation des cadres

ecolecadre01.jpg

Au fond

Tout comme les mineurs, les futurs cadres, les porions, suivent une formation dans des écoles de cadres. Ces écoles sont crées à la nationalisation. Ces cadres proviennent pour la plupart de la cohorte des ouvriers-mineurs, les plus méritants. Chaque groupe du NPC possédait sa propre école. La formation durait 3 ans. Ils suivaient des cours de formation générale : maths, français, physique, chimie, hygiène, secourisme et un peu de sport. Tous ses cours leur permettaient d'approfondir leurs connaissances de la mine et de ses techniques.

Promotion de cadres

Après ces écoles de cadres les porions pouvaient accéder à une école supérieure de cadres. Dans le bassin du Nord, elle se trouvait à Sin-le-Noble. Elle accueillait de petites promotions sélectionnées par les responsables des différents chefs de Groupes.

Cours techniques


Dans cette école, ils abordaient les domaines de la culture générale, de la mécanique, de l'électricité, l’organisation du travail et les nouvelles techniques. Des stages au fond permettaient de se confronter à des méthodes d'exploitation auxquelles ils n'étaient pas habitués. A leur sortie de l'école, les porions pouvaient postuler au poste de chef-porion.

Pour la formation des ingénieurs, elle se faisait dans les écoles de Mines (école des Mines de Douai, école des Mines de Nançy...) :connues sous le nom d'écoles techniques des Mines ou plus communément Ecoles des Mineurs. Pour y rentrer, il fallait avoir plus de 19 ans, avoir fait plus de 400 jours au fond et réussir les épreuves de sélection.

Jeune diplômé

La formation durait 2 ans et abordait de façon très approfondie les mêmes disciplines que les autres écoles. Une troisième année complémentaire était proposée aux meilleurs éléments. A leur sortie de l'école, les élèves étaient embauchés aux houillères comme agent de maîtrise, géomètre, ingénieur... D'autres sortaient du circuit minier avec le diplôme d'ingénieur. Ces écoles existent encore pour former les ingénieurs. Leur recrutement se fait sur concours à l'issue de classes préparatoires.


photo ville de Douai
Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM
Mots-clés associés

Date de création : 16/06/2011 22:06
Dernière modification : 28/08/2012 09:49
Catégorie : - L'éducation
Page lue 12018 fois