En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

Le jour

Le fond

Les usines et autres

Visites

 988621 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

La colombophilie

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://mineurdefond.fr/data/fr-articles.xml

colombophile01.jpg

Beaucoup de mineurs, les coulonneux, s'étaient adonnés à la passion de la colombophilie. Cela consiste à élever et à faire courir des pigeons. Cette coutume très ancienne permettait sûrement au mineur de s'évader un peu durant son temps libre. Lui qui était souvent sous terre volait par l'intermédiaire de ses pigeons.

La colombophilie était encouragée par les sociétés minières qui autorisaient voire finançaient l'installation de pigeonniers dans les jardins de leurs maisons. Par la suite, y compris par les HBNPC, les épreuves de courses étaient organisées et financées par les compagnies minières. Elles préféraient sûrement que les mineurs s'occupent ainsi de manière bonne enfant plutôt que de côtoyer les estaminets ou les syndicalistes.

L'esprit de la colombophilie est toutefois restée dans le bassin minier où de nombreux colombophiles se sont regroupés en associations et perpétuent cette tradition, malgré de nombreux pigeonniers abandonnés ou détruits sur les cités minières après la disparition des anciens mineurs.


Date de création : 03/06/2011 @ 22:48
Dernière modification : 27/08/2012 @ 19:19
Catégorie : Social - Les loisirs et fêtes
Page lue 9628 fois


Les métiers de la mine

Social

 ↑  

Les dates-les personnes

Livres, récits, témoignages...

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
92 Abonnés

Recherche

Recherche