En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le service électro-mécanique

Les services généraux du jour

Le service électro-mécanique dans le Groupe d’Auchel-Bruay

Ce service a pour mission de remettre en état le matériel d’exploitation du Groupe d’Auchel. Il est divisé en deux branches : le service électrique et les ateliers mécaniques. L’effectif est de 648 ouvriers et de 62 employés et agents de maîtrise.

servicelectro01.jpg

Le service électrique :

Il comprend un atelier qui entretien et répare tout le matériel électrique : rebobinage des moteurs, révision de l’appareillage et du matériel de contrôle et de protection. Tout le matériel électrique du fond est réparé et révisé : moteurs, coffrets de chantier…

Deux groupes ambulants (Bruay et Auchel) sont rattachés à ce service. Ils doivent  s'occuper du réseau téléphonique, du réseau électrique et des installations correspondantes.

Les ateliers mécaniques :

Quatre sections dites « banales » (ajustage, machines-outils, chaudronnerie et charpenterie) réparent le matériel des établissements du Jour et une part importante du matériel du fond (cages, matériels de desserte comme les locotracteurs, treuils et têtes motrices, matériels d’abattage comme les rabots, haveuses, Mariettas)

Deux sections spécialisées soutènement marchant et engins de manutention font partie des ateliers mécanique. La section soutènement en plus ce de matériel prend en charge le petit matériel d’abattage et de perforation. La section engins de manutention entretient les grues, bulldozers, chariots élévateurs.

Les ateliers sont bien sûr adjacents à un important magasin qui gère le stock de toutes les pièces de rechange.

Le service électro-mécanique est situé dans les Ateliers Centraux à Auchel.

Ateliers Centraux d'Auchel

Bruits et Lumières décembre 1964, archive APPHIM

Commentaires de Maurice Dupont, ancien mineur

J’y ai travaillé et j’en ai conservé de bons souvenirs. En effet il y avait de grands ateliers tels : la chaudronnerie, l’atelier mécanique, l’atelier électrique, au départ inclus dans l’atelier mécanique puis logé entre une grande charpenterie et le grand bâtiment du parc Matériel Fond où j’avais un bureau. 

Départ en retraite d’un Chef porion électro mécanicien, Charles Hainaux ( je ne suis plus sûr de l’orthographe du nom du retraité)

Départ en retraite de mon beau-père Henri Sellez

ateliersdupont01.bmp

Les ateliers de Bruay arrêtés, une partie de son personnel est arrivé à Auchel dont quelques contremaîtres et leur directeur M. Leclerc. 

La charpenterie était l’une des plus importantes du bassin. J’ai connu quasiment tous les responsable de ces ateliers : M. Simon le Patron, MM.. Duhamel, Wascheul puis Leclerc les ingénieurs et MM. Gruson et Pecqueur contremaître de la Chaudronnerie – Arthur Dacheville chef de l’Atelier Mécanique, les contremaîtres Leufrancois, Hackenberger.

Au Parc Matériel Fond , je me souviens de MM. Lebarillier, décédé très jeune … après l’électrocution d’un ouvrier sur une haveuse au 2 de Marles les Mines – (c’était mon copain, père de 4 enfants ; il n’avait que 30 ans !), Tisserand Gagnère (l’inventeur du relais de sécurité BT). 


Date de création : 16/05/2020 @ 11:52
Catégorie : - Les ateliers centraux
Page lue 603 fois