En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

Le jour

Le fond

Les usines et autres

 ↑  

Visites

 990514 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

Généralités

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://mineurdefond.fr/data/fr-articles.xml

Dechy

centrale de harnes - npc.img

Thiers

Violaines

cneg41.jpg

Courrières 1 et centrale de Harnes

La plus ancienne centrale était celle de Turenne des Mines d’Anzin à Denain. Les derniers bâtiments ont été détruits il y a quelques années.

centrale1

Courrières 2

Dourges

Centrale et usine du 3

Centrale de l’Escarpelle

La centrale thermique sert à fabriquer  de l’électricité à partir de la combustion du charbon. Pour les compagnies minières puis les Houillères, la centrale thermique était une nécessité. Très vite à la fin du XIX et début du XXème siècle, les sièges d’extraction ont été électrifiés, les bâtiments puis les machines et le fond. La demande électrique est devenue croissante surtout avec les machines utilisent beaucoup de puissance avec des courants continus ou alternatifs.  Très vite, la fabrication d’électricité est devenue indispensable, puis rentable voire lucrative.

k250 centrale de dourges henin

Eleu

Hornaing

Chocques

La centrale était indispensable aux Charbonnages en servant d’incinérateur. En effet, on brûlait dans les centrales notamment les dernières mises en service du charbon de mauvaise qualité : un mélange de charbons et de schistes. Par la suite, tout ce qui pouvait être brûlé est passé dans les fours des centrales : pneus, relevages de terrils, déchets, terres contaminées. La centrale servait à réguler la production des Houillères.

Les dernières centrales ont été celles de Vilaines, Courrières et Hornaing appelées « super centrales » car nettement plus puissantes que les anciennes. La dernière centrale du Nord-Pas de Calais construite fut celle d’Hornaing édifiée dans les années 50 et entrer en production en 1958. C’était la plus puissante du bassin. Elle fut la dernière en activité.


Date de création : 28/02/2010 @ 10:01
Dernière modification : 27/08/2012 @ 14:54
Catégorie : Les usines et autres - Les centrales thermiques
Page lue 10503 fois



Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Les métiers de la mine

Social

Les dates-les personnes

Livres, récits, témoignages...

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
92 Abonnés

Recherche

Recherche