Le haveur - le raboteur

Le raboteur, le haveur

Au havage
 

Son illustre prédécesseur c'était le piqueur, le mineur qui arrachait à la veine de charbon son précieux trésor à l'aide de son pic ou de son marteau piqueur avec l'arrivée de l'air comprimé au fond de la mine.


Puis la mécanisation a continué sa course en avant. L'électricité au fond amène les premières haveuses (Shortwall Sullivan et Anderson) et les rabots. Puis plus imposantes encore, les haveuses à tambour, puis à double tambour (Electra) sont introduites au fond, faisant s'envoler les rendements et la production.

Dépose de rabot

Avec les premières machines, le travail d'abattage se limitait à manœuvrer le rabot ou la haveuse. Avec la modernisation des tailles, l'introduction du soutènement marchant hydraulique, les automates programmables, le rôle du haveur/raboteur est devenu un travail de technicien. Son pupitre s'est vu doter d'appareil de contrôle tels que : pression de la machine d'abattage sur le front de taille, intensité du blindé, commande de la haute pression, visualisation de la haveuse ou du rabot dans la taille, marche des convoyeurs.

Haveuse à dressants

Malgré tous ces instruments et ces outils qui lui facilitent la tâche, son expérience et sa compétence font de lui, un élément indispensable à la bonne marche d'une taille.

Texte source CDF
Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 10/03/2010 23:15
Dernière modification : 27/08/2012 16:02
Catégorie : - Au fond
Page lue 14175 fois