En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le vicomte Desandrouin

Jacques Desandrouin ( Désandrouin) (Lodelinsart 1681-Charleroi 1761). Il est le fils de Gédéon Desandrouin maître verrier dans le centre de la France et officier de Louis XIV et d'une fille de Jean de Condé, maître verrier à Charleroi.



Gédéon perpétue l'industrie verrière en Belgique et commence à extraire du charbon près de Gominroux. En 1712, la famille obtient le droit de procéder à des recherches de charbon à Fresnes sur Escaut. Où Pierre Desandrouin, frère de Jean-Jacques exploite déjà une verrerie. François-Joseph, un autre frère, construira une verrerie et obtiendra une concession dans le boulonnais à Hardinghen.

desandrouin02.jpg
Jacques Desandrouin

Le vicomte et son frère Pierre possédait une verrerie à Fresnes. La houille nécessaire aux fours était importée de Mons. C'est peut-être pour cette raison qu'il se mit à la recherche de charbon dans le sous-sol de Fresnes.

pierretaffin02.jpg
Pierre Taffin

Il fonda une société avec son ami Pierre Taffin, audiencier à la chancellerie du parlement de Flandres, Richard et Désaubois La société prit le nom de Désaubois. Le directeur de cette société est Jacques Mathieu qui dirigeait déjà des Mines sur Charleroi. Les travaux commencent à Fresnes le 1er juillet 1716, la concession est accordée le 8 mai 1717. Six fosses sont ouvertes sans succès à cause des venues d'eau. La septième Jeanne Colard est la bonne le 3 février 1720. Unes seconde fosse est ouverte grâce à une subvention royale. La veille de Noël 1720, le cuvelage se rompt, les travaux sont abandonnés faute d'avoir pu épuiser les eaux. La société est dissoute. Le Vicomte constitue une nouvelle société avec son fidèle Taffin. En 1723, les travaux reprennent, une belle veine est trouvée mais le charbon de Fresnes est de mauvaise qualité. De 1724 à 1732, neuf fosses sont foncées en vain. Taffin et Désandrouin sont au bord de la banqueroute. La femme de Taffin meurt de chagrin en 1729. La fosse du pavé est foncée à Anzin et le 24 juin 1734 à 72.97m, ils trouvent enfin une belle veine de houille grasse. En 1735, les deux amis préparent l'extraction.

pave01.jpg
Fosse du pavé

 Mais d'autres sociétés revendiquent l'exploitation sur Anzin notamment le duc de Croÿ et le marquis de Cernay. Un accord est conclu et le 19 novembre 1757 la compagnie des Mines d'Anzin est créée. Desandrouin y occupera une place primordiale. Il garde aussi l'exploitation en Belgique et l'exploitation des verreries familiales. En 1739, il devient le vicomte Desandrouin. Il meurt en 1761.

Château Désandrouin Fresnes


Date de création : 10/12/2010 @ 21:48
Dernière modification : 27/06/2013 @ 13:45
Catégorie : - Les grands noms
Page lue 11641 fois