Le galibot

Le galibot

Porteur de lampes

Au début de l’exploitation minière la carrière de mineur commençait dès l’enfance pour les garçons et les filles. Avant 1813, des enfants de 8 ans descendaient, pour un salaire ridicule, effectuer des petites tâches (porter des lampes, porter des seaux, du matériel...).

Herscheur

Parfois le travail était plus difficile comme celui de rouleur. Il fallait pousser les berlines même pleines. Les galibots étaient aussi assignés au remplissage de ces même berlines.

Le 3 janvier 1813, un décret interdit la descente des enfants de moins de 10 ans. En 1841, la durée de travail maximum pour les enfants de 8 à 10 ans sera réduite à 8 heures/jour. Les enfants de moins de 13 ans ne doivent pas travailler la nuit.

A la Fosse 4 de Lens

En 1848, une nouvelle loi interdit l’embauche avant 12 ans et limite à 12 h/j le travail des enfants de 12 ans à 16 ans. En 1874-1875, le travail des femmes au fond est désormais interdit.

Jusqu’en 1919, il y aura peu d’évolution. A cette date, la loi institue les 3 poste de 8 heures de travail et fixe l’âge minimum à 13 ans. Les Compagnies privilégient d’abord un poste au jour (triage, criblage...) avant la première descente.

Remplissage de wagons avec des boulets

En 1946, le jeune peut préparer son apprentissage dès 14 ans mais il n’apprend que la théorie et s’entraîne dans les mines-images. La dernière législation remonte à 1959 qui fixe la scolarité obligatoire à 16 ans. L’apprentissage commence ensuite ou en alternance. Le futur mineur ne descendra que lorsque sa formation sera terminée à 18 ans.

Au centre d'apprentissage


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 24/03/2010 15:01
Dernière modification : 27/08/2012 16:13
Catégorie : - Au fond
Page lue 25959 fois