En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

La flottation

flottation01.jpg

La flottation est le moyen de traitement utilisé dans certains siège des MDPA (Mine Théodore par exemple) de 1954 à 2002. Cette opération a lieu dans la fabrique après le broyage de la sylvinite et son stockage.

C'est une opération que se fait à froid en obligeant les cristaux de Chlorure de Potassium (KCl) à flotter en surface en les fixant à des bulles d'air.

Au préalable il fallait broyer, tamiser les sels bruts et éliminer l'argile. Par un broyage extrêmement fin les cristaux de KCl et NaCl (Chlorure de Sodium) sont séparés. Le broyant est alors mis dans une eau-mère froide puis tamisé. L'argile est éliminé par un brassage mécanique et des cellules de déschistage. Une fois ôtée, l'argile est décantée, relavée pour éliminer les traces d'eau-mère. Une fois épuré le minerai subissait divers traitements pour agglomérer le KCl à des bulles d'air.

Le minerai flottant était récupéré, essoré puis séché.

Le principe de flottation permettait d'obtenir un rendement de 60 % K2O (95 % de KCl). La flottation permet au sel de conserver une couleur rosée naturelle.


Date de création : 24/11/2015 @ 06:49
Catégorie : Le jour - Installations-Mines de potasse
Page lue 3634 fois