Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
 ↑  
Le fond
Les usines et autres
Visites

 651387 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos

cristallisation01.jpg

La cristallisation permet de recristalliser les sels à l'issue du processus de flottation ou décantation. Les premières techniques de cristallisation étaient semblables à celles des marais salants. La saumure était envoyée à l'air libre dans des bacs de cristallisation.

A partir de 1928, la saumure à 100°C est envoyée dans des évaporateurs sous vide. La cristallisation est ainsi plus rapide de plus les produits de condensation étaient récupérés pour réchauffer les eaux mères avant dissolution. Le sel obtenu était raffiné à 50 % de K2O (79 % de KCl).

Deux types de cristallisoirs sont mis en route

-Cristallisoirs à siphonnement qui équipaient par exemple La mine Amélie ou Marie Louise

-Cristallisoirs à circulation forcée en activité à la mine Fernand.

En 1955, un nouveau procédé de cristallisation est mis en service aux mines Amélie et Marie Louise : la cristallisation sous vide « Lurgi ».

Le rendement passe à 60 % de K2O (95 % de KCl)


Date de création : 30/06/2015 @ 09:21
Catégorie : Le jour - Installations-Mines de potasse
Page lue 2005 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
 ↑  
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
72 Abonnés
Recherche
Recherche