Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 728178 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos

Joël, un mineur passionné

Joël SPETEBROOT est né le 9 juin 1954 à OUTREAU et n'a aucun lien familier avec la mine. Après avoir suivi une formation en soudure au FPA de LIEVIN, il trouve un poste d'ouvrier à SAINT POL SUR TERNOISE. Il se marie et vient habiter MÉRICOURT. A son poste, il a très vite des doutes sur l'avenir de l'entreprise qui l'embauche et répond à une annonce des Houillères qui recrutent des mineurs.

joel01.jpg

Joël deuxième en partant de la gauche Fosse 24/25 Estevelles

fosse 24/25

Il est embauché le 25 novembre 1975 (jour de la Sainte Catherine) à la fosse 24 d'ESTEVELLES comme creuseur-métreur. Il quitte la fosse 24 en 1989 six mois avant sa fermeture puis sera muté à la fosse 9 d'OIGNIES pendant 6 mois. Il sera reconverti dans le privé (les entreprises qui embauchent des anciens mineurs touchent des primes). Il travaillera dans une société à WINGLES pendant trois ans puis dix-sept ans chez Bosal (systèmes d’échappement pour les voitures) à ANNEZIN. Cette dernière entreprise fait faillite et Joël est licencié.

fosse 24/25 Estevelles

Il retrouve du travail pour deux ans ans à la commune de BOURS où il habite désormais puis pour un an à la commune de MAREST. Joël dit en parlant de l'univers de la mine : ̎'C’est un autre monde où existe une sacrée solidarité entre les hommes. Si j'avais pu continuer, je l'aurais fait. ̎ . Depuis son départ à la retraite, Joël entretient une véritable passion pour la mine et il est devenu un membre très actif de l’A.P.P.H.IM.

2014


Date de création : 29/12/2014 @ 10:12
Catégorie : Livres, récits, témoignages... - Récits-Rencontres
Page lue 3392 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Jipe le 06/01/2015 @ 15:21
Je fus embauché à la fosse Lemay en 1965, il est impossible de rester indifférent à ce métier qui nous prenait aux tripes. J'ai survolé en ULM la 24 d'Estevelles, je pourrais vous envoyer quelques images. J-P Mongaudon (A la lueur de nos lampes) 1988.



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
77 Abonnés
Recherche
Recherche