Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 797211 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://mineurdefond.fr/data/fr-articles.xml

ecolecadre01.jpg

Tout comme les mineurs, les futurs cadres, les porions, suivent une formation dans des écoles de cadres. Ces écoles sont crées à la nationalisation. Ces cadres proviennent pour la plupart de la cohorte des ouvriers-mineurs, les plus méritants. Chaque groupe du NPC possédait sa propre école. La formation durait 3 ans. Ils suivaient des cours de formation générale : maths, français, physique, chimie, hygiène, secourisme et un peu de sport. Tous ses cours leur permettaient d'approfondir leurs connaissances de la mine et de ses techniques.

Après ces écoles de cadres les porions pouvaient accéder à une école supérieure de cadres. Dans le bassin du Nord, elle se trouvait à Sin-le-Noble. Elle accueillait de petites promotions sélectionnées par les responsables des différents chefs de Groupes.


Dans cette école, ils abordaient les domaines de la culture générale, de la mécanique, de l'électricité, l’organisation du travail et les nouvelles techniques. Des stages au fond permettaient de se confronter à des méthodes d'exploitation auxquelles ils n'étaient pas habitués. A leur sortie de l'école, les porions pouvaient postuler au poste de chef-porion.

Pour la formation des ingénieurs, elle se faisait dans les écoles de Mines (école des Mines de Douai, école des Mines de Nançy...) :connues sous le nom d'écoles techniques des Mines ou plus communément Ecoles des Mineurs. Pour y rentrer, il fallait avoir plus de 19 ans, avoir fait plus de 400 jours au fond et réussir les épreuves de sélection.

La formation durait 2 ans et abordait de façon très approfondie les mêmes disciplines que les autres écoles. Une troisième année complémentaire était proposée aux meilleurs éléments. A leur sortie de l'école, les élèves étaient embauchés aux houillères comme agent de maîtrise, géomètre, ingénieur... D'autres sortaient du circuit minier avec le diplôme d'ingénieur. Ces écoles existent encore pour former les ingénieurs. Leur recrutement se fait sur concours à l'issue de classes préparatoires.


photo ville de Douai

Date de création : 16/06/2011 @ 22:06
Dernière modification : 28/08/2012 @ 09:49
Catégorie : Social - L'éducation
Page lue 7742 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par luco62 le 10/01/2017 @ 21:51
Dans les années 60, au niveau du CM2, je me souviens avoir passé et réussi le "concours des mines " aux Grands  Bureaux de Lens.Ce qui a permis à mes parents de recevoir la "bourse des mines" tout le temps du collège et du lycée (somme d'argent non négligeable pour un mineur ). Cette bourse m'a été supprimé puisque j'ai doublé la classe de seconde !Elle était attribuée, je pense aux meilleurs élèves au cursus scolaire irréprochable pour qu'ils aillent ensuite à l'Ecole des mines de Douai pour devenir ingénieurs



Les métiers de la mine
Social
 ↑  
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
81 Abonnés
Recherche
Recherche